Coiffure

Comment tirer le meilleur parti de vos produits capillaires – Formules et brosses

Lorsque vous déballez un nouveau produit de soins capillaires, le sentiment que vous ressentez est légèrement excitant. Surtout lorsqu’il s’agit d’un produit sur lequel vous avez lu des bonnes critiques ou que vous avez vu votre influenceur préféré utiliser.

Mais lorsque vous commencez à le tester, vous vous rendez compte qu’il ne vous donne pas les résultats escomptés.

Ne vous inquiétez pas cependant, de telles situations arrivent à tout le monde – comment éviter de dépenser des sommes folles pour les mauvais produits de soins capillaires, ou que devez-vous considérer pour tirer le meilleur parti de votre achat ?

Nous allons le découvrir dans le guide complet ci-dessous.

Tout d’abord, évitez de faire des achats impulsifs. Posez-vous plutôt les questions suivantes :

  • Quel est l’objectif que je souhaite atteindre en utilisant ce produit ?
  • Ce produit contient-il des ingrédients naturels, sans silicone, sans parabène et sans sulfate ?
  • Ces produits sont-ils adaptés à mon type de cheveux ?

Si le produit en question peut répondre avec succès aux conditions ci-dessus, l’étape suivante consiste à identifier les bonnes façons d’utiliser le produit :

1. S’en tenir à une zone spécifique

Les cheveux lourds portent trop de produit – de nombreux coiffeurs recommandent d’utiliser les formules capillaires en termes de taille de noisettes comme en cuisine. En d’autres termes, vous ne devez pas utiliser plus d’une noisette de produit pour les coiffures courtes. Vous pouvez augmenter la quantité d produit pour les tresses de longueur moyenne, et pour les mèches plus longues. etc

2. Mélangez les produits avec précaution

Il n’existe pas de règle absolue interdisant l’utilisation simultanée de plusieurs produits capillaires. Mais c’est toujours une bonne idée de faire attention aux combinaisons. Par exemple, après avoir utilisé un sérum très hydratant, fixer les cheveux avec une laque à fixation extra-forte peut donner une finition trop brillante qui donne l’impression que vos cheveux ont été recouverts de cire, et toute la douceur que vous avez apportée aux cheveux avec le sérum sera camouflée par un revêtement plastique collant et cassant.

3. Brosses

Tout comme le maquillage, la qualité de notre coiffure dépend des brosses que nous utilisons. Choisir la bonne brosse à cheveux et l’utiliser correctement peut faire toute la différence dans l’apparence de vos cheveux et de vos mèches.

Nous sommes conscients qu’il existe de nombreuses brosses à cheveux sur le marché, et il peut être assez difficile d’en choisir une qui corresponde à votre type de cheveux.

Alors, pour vous aider, nous avons démêlé toutes les brosses et leurs utilisations ;

Brosse démêlante et brosses humides :
Objectif principal : démêler

Que vos cheveux soient humides, secs, permanentés ou raides, ces brosses peuvent facilement peigner la texture et s’attaquer aux nœuds tenaces sans accrocher et casser les supports.

Brosse ronde, thermique et lissante
Objectif principal : Coiffage

Si vous voulez des ondulations dignes d’une bombe sexuelle ou un look lisse, nous vous conseillons vivement de vous procurer les brosses mentionnées ci-dessus. Elles sont fabriquées avec des poils épais qui séparent facilement les mèches de cheveux et sont conçues avec des cylindres conducteurs de chaleur qui permettent de remodeler les cheveux plus rapidement.

Queue de rat, petite brosse et peigne à dents larges
Objectif principal : séparer et fixer les cheveux.

Ce trio de brosses possède généralement une longue tige qui s’avère pratique pour séparer les cheveux. De même, si vous avez appliqué du gel ou des produits cireux, les dents larges ou étroites du peigne peuvent assurer une application uniforme sur les mèches.

Comme ces peignes sont assez faciles à fabriquer, leurs fabricants ne mettent pas l’accent sur la qualité. Après une ou deux utilisations, les peignes ont tendance à se casser. Pour éviter que cela ne se produise, utilisez de préférence un produit haut de gamme fabriqué en France.

Nous allons maintenant nous concentrer sur les produits capillaires les plus courants et sur les meilleures façons de les appliquer !

Shampooing et après-shampooing

Ces deux produits sont des éléments de base du soin des cheveux. Nous savons tous que la technique standard consiste d’abord à appliquer un shampooing sur les cheveux humides, puis à faire mousser un après-shampooing hydratant. Mais souvent, les gens n’utilisent que des nettoyants pour cheveux et négligent l’importance de l’après-shampooing ; ce faisant, ils rendent leurs cheveux fragiles et susceptibles de s’emmêler.

Rappelez-vous que le shampooing est plus asséchant, vous devez donc vous assurer d’utiliser un produit biologique et hydratant. Il contient des ingrédients riches en antioxydants, tels que des jus de racines végétaux actifs, de la vitamine B5 et de l’acide pantothénique, qui redécouvrent, nourrissent et soutiennent l’éclat naturel de votre couronne de gloire !

Quant aux après-shampooings, ils sont conçus pour lisser les mèches et redonner de la douceur à vos cheveux. Lorsque vous appliquez un après-shampooing, appliquez-le sur les mi-longueurs et les pointes à environ 2 centimètres des racines, puis prenez un peigne à grosses dents ou une brosse humide pour vous assurer que son application est complète. On n’a jamais besoin de la même quantité d’après-shampooing aux racines qu’aux pointes. Le peigne apportera aux racines la bonne dose.

Sérums et huiles

L’huile capillaire est un must pour ceux qui ont des cheveux rebelles et crépus. Les lipides qu’elle contient ont des vertus hydratantes exceptionnelles et confèrent à votre chevelure un aspect luxuriant et soigné ! Le tableau ci-dessous met en évidence les différents types d’huiles et la manière dont chacune d’entre elles peut cibler des problèmes capillaires spécifiques.

Veuillez noter que les personnes dont les cheveux sont moins abîmés doivent être prudentes lorsqu’elles utilisent des huiles capillaires, car une utilisation excessive peut entraîner des problèmes tels que des cheveux gras, des follicules pileux bloqués et même la chute des cheveux.

C’est pourquoi vous devriez envisager un produit capillaire qui infuse les nutriments des meilleures huiles comme l’huile d’Argan et l’huile de Pracaxi sous la forme d’un sérum plus léger.

Huile de noix de coco :

  • Nourrit les cheveux secs, abîmés et ternes
  • Répare les pointes fourchues

Huile d’argan

  • Fortifie les cheveux cassants, frisés ou rêches
  • Agit comme un protecteur contre les rayons UV et autres agressions environnementales et radicaux libres

Huile de jojoba

  • Combat les cheveux secs, abîmés et ternes
  • Élimine les pellicules et les problèmes de cuir chevelu sec.

Huiles d’amande/de noix

  • Hydrate les cheveux secs et abîmés
  • Peut rendre les cheveux sujets aux pellicules

Huile de pépins de raisin

  • Apporte de l’éclat aux cheveux secs, ternes et cassants.
  • Équilibre les cheveux gras et sujets aux pellicules.

Huile de lavande

  • Favorise la croissance des cheveux
  • Rééquilibre les cheveux gras et à tendance pelliculaire

Huile de citronnelle

  • Revitalise le cuir chevelu sec et élimine les pellicules.

Masques capillaires

Nous ne saurions trop insister sur l’importance d’appliquer les masques capillaires de la bonne manière !

Si vous étalez le masque de manière éparse sur les cheveux ou si vous passez très peu de temps à rincer le produit, vous constaterez que le masque n’aura que peu ou pas d’effet et causera plus de problèmes que vous n’en avez eu au départ ! Pour connaître la bonne façon d’appliquer les traitements capillaires de conditionnement profond, consultez ce blog.

Source : ilesformula.com

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *